Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Radio : Une émission pour changer le regard sur la maladie mentale

Radio : Une émission pour changer le regard sur la maladie mentale

le 22 mars 2017

[La Voix du Nord] Depuis 2004, les Z’entonnoirs font le pari de monter une émission de radio avec des patients atteints de troubles psychiques. Treize ans plus tard le défi est relevé. Le programme a trouvé son style, ses diffuseurs locaux et a réussi à faire évoluer le regard sur le tabou de la maladie mentale.

Au premier étage de la Condition publique, ce lundi matin, c’est jour d’enregistrement. Les chroniqueurs de l’émission les Z’entonnoirs potassent une dernière fois leurs notes. La prise de parole est dans moins de deux heures. «  Je vais parler de fraude à la sécu  », explique Florent, 34 ans. Ce grand blond aux yeux bleus est du genre moulin à paroles. Quand il est lancé, difficile de l’arrêter.

Une émission qui fait du bien aux patients

À l’instar des autres chroniqueurs de l’émission, Florent souffre de troubles psychiques. Sa présence aux Z’entonnoirs ne fait pourtant pas l’objet d’une prescription. «  Il vient pour se faire du bien  », témoigne une infirmière du centre médico-psychologique, présente à chaque enregistrement.

Les raisons de l’implication des uns et des autres sont aussi nombreuses que les chroniqueurs de l’émission. La passion du micro, l’ambiance, le plaisir de retrouver le groupe, ses copains, etc. «  Je viens ici depuis de nombreuses années. Les Z’entonnoirs m’ont permis de m’ouvrir, de vaincre ma timidité  », explique Margaux.

L’émission met un point d’honneur à parler de tout. Société, économie, santé, etc. Les Z’entonnoirs accordent aussi une place à l’imaginaire de certains. «  Un patient a pour habitude de préparer des poèmes. U n autre va lire l’horoscope. On ne s’interdit rien  », indique Benoît Vahtar. Cet animateur radio professionnel travaille pour Radio Cité Vauban. Il est chargé de l’encadrement technique des Z’entonnoirs. «  À la base, cette émission, réalisée par des patients, devait être un projet éphémère. Finalement, treize ans plus tard, on est toujours là  », continue-t-il.

Des infirmiers présents à chaque enregistrement

L’émission est diffusée sur Radio Boomerang, Radio Campus et Radio Cité Vauban. Si elle se bat pour obtenir davantage de subventions, elle doit pour le moment se contenter du financement de l’association Archipel (association de médecins).

Pour l’encadrement, l’émission peut compter sur les infirmiers du centre médico-psychologique. «  On vient à trois ou quatre par émission  », explique Clarisse, infirmière. Présents à chaque enregistrement, ces infirmiers ne portent pas la blouse et se confondent avec les patients. Ils ont surtout un rôle de soutien. «  Notre présence les rassure, précise Clarisse. Ils savent qu’au moindre problème, on viendra les épauler.  » L’émission, qui existe depuis 2004, n’a jamais connu le moindre incident.

Comment les écouter ?

Pour écouter l’émission en direct : sur Radio Boomerang 89.7 FM, les vendredis de 14 à 17 h ; sur Radio Campus 106.6 FM, le mardi de 9 h à 10 h  ; sur Radio Cité Vauban, le dimanche de 14 h à 16 h.

Pour réécouter les anciennes émissions, rendez-vous sur le blog des Z’entonnoirs .

 

Source La Voix du Nord