Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Doctoconsult, le premier site qui permet des visioconsultations avec psychiatres et nutritionnistes

Article : Doctoconsult, le premier site qui permet des visioconsultations avec psychiatres et nutritionnistes

le 29 septembre 2017

Ce lundi, la plateforme Doctoconsult sera mise en ligne. Elle va permettre de véritables consultations médicales par visioconférence, grâce à une simple connexion internet. Une première pour les consultations en psychiatrie, pédopsychiatrie, nutrition et addictologie.

Ce lundi 25 septembre, la plateforme internet Doctoconsult sera mise en ligne. Avec l'agrément de l'État et la validation de l'ordre des médecins, elle va permettre à plusieurs centaines de patients de consulter leur psychiatre, nutritionniste ou addictologue à distance, grâce à une consultation par visioconférence via une simple connexion internet. Quatre spécialités sont concernées : la psychiatrie, la pédopsychiatrie, la nutrition et l'addictologie. Des spécialités qui ne nécessitent pas d'examen clinique physique du patient.

Un dispositif sécurisé

Pour mener une consultation par visioconférence, le médecin donne, en amont, un code de connexion à son patient. Puis la plateforme met en relation patient et médecin, filmés par la webcam de l'ordinateur. La vidéo est cryptée, la connexion sécurisée. "Tous les médecins qui adhèrent au service sont validés par un comité constitué de confrères" , explique Fanny Jacq, psychiatre à Paris et présidente de Doctoconsult. La plateforme, pilotée par des médecins, précise qu'elle ne compte en aucun cas faire un usage commercial des données. Les consultations sont remboursées au même tarif qu'une consultation "de visu" chez le spécialiste. Le paiement s'effectue par carte bancaire, et le remboursement par feuilles de soins. Les médecins peuvent également laisser à disposition du patient des prescriptions qui ont valeur d’ordonnance.

Un service qui s'adapte aux patients

C'est la psychiatre Fanny Jacq qui a eu l'idée de cette plateforme. "Mes patients qui sont loin, ceux qui travaillent tard le soir ou tôt le matin me demandaient des consultations à distance", explique-t-elle. "J'avais de plus en plus de demandes, alors je me suis dit que ça pourrait intéresser beaucoup de gens : ceux qui sont en région alors que leur praticien est à Paris, mais aussi les patients qui habitent en banlieue, les transports n'étant pas toujours évidents en Île-de-France." Aujourd'hui, elle effectue une consultation sur cinq en visioconférence.

Les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, comme les femmes enceintes alitées, sont également concernées, tout comme certaines pathologies : "Une patiente agoraphobe m'a récemment contactée", raconte Fanny Jacq. "Elle ne peut pas sortir de chez elle, en proie à de profondes crises d'angoisse. Elle ne parvient pas à se rendre chez un psy. La plateforme lui permettra d'avoir accès a un spécialiste." La psychiatre traite ainsi plusieurs patients qu'elle n'a jamais rencontrés.

Des médecins partout en France

Fanny Jacq imagine déjà une évolution de la plateforme, qui pourrait être utilisée en milieu hospitalier ou en maison de retraite. "Imaginez une personne très âgée en maison de retraite, qui ne peut pas se déplacer : s'il n'y a pas de psychiatre référent dans l'établissement, le service pourrait fournir l'avis d'un spécialiste." La psychiatre imagine aussi des outils de suivi entre deux consultations. L'objectif, résume-t-elle,"c'est que le patient ne se sente jamais seul". "Quand certains patients quittent mon cabinet, on sent bien qu'ils se disent que trois semaines sans se voir, ça va être très long." Pour le moment, une cinquantaine de médecins, à Paris, Lyon, Marseille, Limoges ou encore Saint-Brieuc adhèrent à la plateforme.

Source France Bleu