Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : La psychothérapie à distance

Article : La psychothérapie à distance

le 20 novembre 2015

[La Nouvelle République] De plus en plus de psys ont recours à Internet pour suivre leurs patients. Ces séances à distance, via webcam, e-mail ou SMS, sont-elles vraiment efficaces ? Et comment en faire bon usage ?

Au premier regard, des sites tels que Wengo ou Jeconsulteunpsy.com ressemblent à des supermarchés de la thérapie. Les prestations des praticiens y sont évaluées comme le sont les hôtels sur TripAdvisor. Pourtant, ce sont tous de vrais psychologues issus de l'université. Impossible pour eux de tricher, car ils doivent afficher leur numéro Adeli (1) prouvant qu'ils sont réellement diplômés. La plupart travaillent également dans des institutions de soin ou en cabinet. Voici quelques clés pour bien comprendre ces séances d'un autre type. 
Ces grandes plate-formes proposent surtout du conseil, une écoute bienveillante, plus qu'une thérapie au sens strict du terme. « On est davantage dans le registre du coaching, ce qui ne signifie pas que ces consultations ne sont pas thérapeutiques. Il y a de l'empathie, de la compassion » , précise le psychanalyste Olivier Douville (2), qui utilise souvent Skype pour suivre des patients ou superviser des psychanalystes installés à l'étranger.
Les séances en ligne permettent à des habitants de régions pauvres en offres thérapeutiques de consulter sans avoir à effectuer des dizaines de kilomètres pour un rendez-vous de quarante-cinq minutes. Si les consultations des plate-formes spécialisées dépassent rarement le nombre de cinq ou six sur une courte période, il est possible, via le site d'un praticien, d'entreprendre un travail plus approfondi.

Source La Nouvelle République