Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Quelle éthique pour l’intelligence artificielle en santé ?

Article : Quelle éthique pour l’intelligence artificielle en santé ?

le 20 avril 2018

L’ordinateur et ses algorithmes deviendra-t-il un outil de médecine comme un autre ? La santé a été identifiée comme un des secteurs prioritaires du développement de l’IA par le rapport Villani. La course aux données de santé et donc lancée. 

Le caractère sensible de ces données pose des questions éthiques quant à leur collecte et leur traitement par les algorithmes. La numérisation irréversible des corps dépasse pourtant la manière d’exploiter ces données dans un parcours de soin stricto sensu. Si la France souhaite réellement se démarquer, elle devra garantir que les considérations éthiques et déontologiques sont intégrées dès la conception des outils jusqu’après la phase de déploiement et aussi s’inscrire dans une perspective mondiale plutôt que nationale.

Un écosystème des données de santé qui peine à voir le jour

D’ici 2019, notre système national des données de santé (SNDS) rassemblera 450 téraoctets (1012 octets) d’informations stratégiques rassemblées dans une seule base, alors qu’aux États-Unis ce volume s’élève déjà à 150 exaoctets (1018 octets). Cette avancée permettra d’analyser et améliorer la santé de la population notamment en ce qui concerne les patients souffrant de maladies chroniques (loi sur la Modernisation de notre système de santé).

Lire la suite sur Connected Mag