Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Reportage auprès de ceux qui veulent sortir de l’illectronisme

Article : Reportage auprès de ceux qui veulent sortir de l’illectronisme

le 17 décembre 2018

À l’heure du passage au tout numérique, ceux qui ne connaissent rien à l’informatique se retrouvent exclus de l’accès à des services importants au quotidien. Depuis 2013, Emmaüs Connect tente d’y remédier en proposant notamment des cours d’initiation.

"Je viens pour apprendre à envoyer des mails. Parce que je vis en foyer, et là-bas, tout risque d’être volé, même le courrier. Alors que grâce à internet, je pourrais parler avec mes proches. " Ali Bardi a une belle barbe blanche, les yeux rieurs, et 74 ans au compteur. Il est venu d’Aubervilliers ce jeudi matin pour assister au quatrième cours de la session d’initiation à l’informatique que propose Emmaüs Connect dans son centre de Saint-Denis. Au programme des deux heures : utiliser un navigateur et faire une recherche en ligne.

"Si je maîtrise les outils numériques, j’espère que ça aidera mon dossier"

Sur six inscrits, quatre apprenants ont fait le déplacement. Ils représentent assez bien ces 14 millions de personnes touchées par l’illectronisme  en France : 60 ans de moyenne d’âge, issus de milieux précaires, deux d’entre eux sont arrivés là sur conseil de leurs assistantes sociales. Le troisième après avoir entendu parler d’Emmaüs Connect par une autre association. La quatrième, Mariama Diallo, 48 ans, a décidé de s’inscrire en attendant la réponse de l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) à sa demande d’asile. "Si je maîtrise les outils numériques, j’espère que ça aidera mon dossier " dit-elle, avant d’ajouter, comme tous ses camarades : "De toute façon, aujourd’hui, tout se fait en ligne. Alors il faut se former. "

Lire la suite sur Numérama