Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Technologies mobiles connectées et reconfigurations du champ de la santé mentale

Article : Technologies mobiles connectées et reconfigurations du champ de la santé mentale

le 21 janvier 2019

Briffault, Xavier. "Technologies mobiles connectées et reconfigurations du champ de la santé mentale", Emmanuel Hirsch éd., Traité de bioéthique. IV - Les nouveaux territoires de la bioéthique. ERES, 2018, pp. 567-578.

Un nouveau complexe « sociotechnique »

L’informatique a 70 ans, et elle s’est tellement développée dans les sociétés industrialisées que bien rares sont aujourd’hui les domaines de la vie sociale, professionnelle ou personnelle dans lesquels un logiciel n’intervient pas. La santé mentale et ses altérations (psychopathologiques, psychiatriques) en faisaient jusqu’alors partie. Les possibilités qu’apportent aujourd’hui les technologies mobiles connectées vont rendre cette singularité caduque.

D’ores et déjà, quel que soit le trouble de santé mentale auquel on s’intéresse « il y a une application pour ça », pour reprendre le titre d’une récente revue de littérature (Van Ameringen et coll., 2017). Sous les termes de e-santé (e-health)  et de santé mobile (m-health) , le champ des technologies numériques mobiles connectées produit des innovations à un rythme effréné. Si l’on observe bien sûr des propositions « folkloriques », il est cependant clair que le domaine a largement dépassé le stade du gadget et de l’effet de mode et de très nombreuses publications montrent les possibilités (Harari et coll., 2016 ; Adams et coll., 2016), l’intérêt et l’efficacité de ces nouveaux outils dans le champ de la prévention et du soin des problèmes de santé mentale, ainsi que leur intérêt médico-économique (Bakker et coll., 2016 ; Paganini et coll., 2018 ; Iribarren et coll., 2017). Ils sont d’ailleurs d’ores et déjà utilisés par des instances de santé publique tout à fait légitimes (Bennion et coll., 2017).

Consulter l’article sur Cairn.info