Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Entretien : Consultation de télémédecine, tout comprendre !

Entretien : Consultation de télémédecine, tout comprendre !

le 17 décembre 2018

C'est officiel, les téléconsultations sont remboursées par l'Assurance maladie depuis le 15 septembre 2018. Les plateformes fleurissent. Quel bénéfice en cas de handicap ? Point avec Marie-Laure Saillard, DG MesDocteurs. 

Handicap.fr : Dans quel contexte la télémédecine est-elle apparue ?
Marie-Laure Saillard : Des expérimentations étaient en cours depuis plusieurs années, aussi bien dans les établissements spécialisés que chez les médecins libéraux. Certains appelaient, par exemple, leurs patients sur Skype, à titre gracieux. Problème : l'utilisation d'un réseau non protégé pouvait mettre en péril les données personnelles des patients. La télémédecine est donc une réponse cadrée à des situations qui existaient déjà mais n'étaient pas aux normes. Par ailleurs, des opérateurs pratiquaient déjà la téléconsultation dans le cadre d'agréments avec les ARS. C'est le cas de notre site qui a permis plus de 100 000 mises en relation entre des patients et des médecins depuis sa création en 2015. 
H.fr : Le phénomène des déserts médicaux entre également en jeu…
MLS : Oui, il est en effet de plus en plus compliqué d'avoir accès à un médecin. La télémédecine, et plus globalement les nouvelles technologies, répondent partiellement à cette problématique. Cela évite de faire 1h30 de route pour consulter son médecin traitant et permet à plusieurs professionnels de santé de communiquer entre eux, grâce à un outil dématérialisé et sécurisé. La télémédecine répond donc également à une problématique organisationnelle.
H.fr : Les patients peuvent-ils faire une téléconsultation depuis leur domicile ?
MLS : Absolument, à condition de se connecter sur une plateforme sécurisée qui respecte les conditions posées par l'avenant 6 pour se faire rembourser par la Sécurité sociale. Seule contrainte, la visio nécessite un minimum de débit internet pour fonctionner.

Lire la suite sur Handicap.fr