Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > IA : Michel Cymes met en garde contre les algorithmes de prévention du suicide

IA : Michel Cymes met en garde contre les algorithmes de prévention du suicide

le 19 février 2018

Le "machine laerning" permettait d'identifier les tendances suicidaires, et même l'imminence d'un passage à l'acte chez certains sujets. Un outil qui ne manque pas de poser une multitude de problèmes éthiques, prévient le médecin Michel Cymes.

Pour rappel, le "machine learning" est une méthode qui repose sur l'intelligence artificielle. On dispose d'algorithmes suffisamment performants pour interpréter ce qu'un patient a en tête.
Ces algorithmes sont capables de décrypter le discours du patient. Ils peuvent ainsi servir à repérer celui qui a des ides suicidaires pour mieux le prendre en charge. On sait qu'il est très difficile d'identifier les personnes en danger.

Souvent, les proches ne voient rien venir. Les psys, non plus. Dans la grande majorité des cas, quand ils apprennent que leur client est passé à l'acte, ils vous disent : "Pourtant lors de sa dernière consultation, il m'a dit que tout allait bien !"

Lire la suite sur RTL