Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Interview : Stocker les données de santé, et après ?

Interview : Stocker les données de santé, et après ?

le 27 novembre 2015

[Libération] Spécialiste en santé publique, le professeur Jean-Luc Bosson revient sur les possibilités qui pourraient s'ouvrir à la médecine grâce à l'utilisation des données de santé.

Que peut concrètement apporter la libération des données de santé à la médecine ?

On imagine un très grand potentiel mais on n’a pas encore de preuve scientifique de ce que cela peut nous apporter. On peut tout de même dire qu’il y a un potentiel majeur en ce qui concerne la médecine personnalisée et une meilleure gestion des systèmes de santé. Je pense que l’impact des données de santé pourrait être assez important dans le domaine du bien-être. C’est-à-dire, tout ce qui vient avant d’être malade. Pour les gens qui ont déjà trois cancers, je doute que ces données apportent beaucoup. Ce que l’on n’a jamais su faire dans un système de santé occidental, c’est avoir une vraie stratégie préventive, une vraie personnalisation des prises en charge de santé… Là, avec les données de santé, je pense qu’on peut en effet imaginer plein de choses fantastiques.

Source Libération