Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Témoignage : Rescapés de l’attaque au Bataclan, ils se reconstruisent avec le jeu vidéo

Témoignage : Rescapés de l’attaque au Bataclan, ils se reconstruisent avec le jeu vidéo

le 19 novembre 2018

Flash-back, problèmes de concentration, agoraphobie… des victimes souffrant de stress post-traumatique ont trouvé refuge dans les mondes virtuels.

Sur les coups de 5 heures du matin, Thomas peine à trouver le sommeil. Quelques heures plus tôt, un vendredi 13 novembre 2015, il était encore à plat ventre dans la fosse du Bataclan avec quatre amis. Thomas a pu en sortir vivant. Il fait partie des rescapés des attaques terroristes, qui ont coûté, ce soir-là, la vie à 130 personnes.

Face à l’insomnie, il allume Metal Gear Solid V : Phantom Pain ,  un jeu déconseillé aux mineurs. Dans sa mission, l’équipage d’un bateau est décimé par un virus mortel ; des soldats gisent çà et là dans des mares de sang. Une scène « ultraviolente » , reconnaît Thomas. « Mais je me souviens que ça m’a vraiment apaisé. »

Aujourd’hui, il loue ces jeux vidéo qui l’ont aidé à « canaliser les mauvaises énergies ».  Il est loin d’être le seul rescapé dans ce cas. « On a vu des choses moches, la laideur du monde »,  abonde Eric, un autre survivant du Bataclan, interrogé par Le Monde. « Je ne peux pas fuir l’attentat, car je vis tous les jours avec et j’en aurai des séquelles à vie. Mais j’ai eu à disposition l’échappatoire du jeu vidéo et ça m’a clairement aidé. »

Lire la suite sur Le Monde