Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Appel à candidatures : Un groupe de travail pour élaborer de nouveaux indicateurs qualité et sécurité des soins en santé mentale

Appel à candidatures : Un groupe de travail pour élaborer de nouveaux indicateurs qualité et sécurité des soins en santé mentale

le 22 janvier 2018

Clôture de l'appel à candidature le 20 février 2018

Thèmes de travail

La Haute Autorité de Santé (HAS), et plus particulièrement le Service des Indicateurs pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins  (SIPAQSS), contribue à l’amélioration de la qualité de soins notamment par le développement et la diffusion d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS). C’est un outil de mesure d’un état de santé, d’une pratique, d’une organisation ou de survenue d’un événement qui permet d’évaluer de manière valide et fiable la qualité des soins, permettant de comparer les structures, les organisations pour lesquelles ces indicateurs ont été calculées. Les IQSS contribuent au pilotage et à la gestion de la qualité et des soins pour les établissements de santé. Ils permettent de répondre aux exigences de transparence des usagers. Enfin, ils aident au reporting et au pilotage des politiques d’intervention à l’échelon régional et national.

Le développement des IQSS en santé mentale s’articule avec les dernières recommandations et les textes législatifs, en particulier sur les aspects de contention mécanique et d’isolement, de prise en charge somatique, et de la qualité de la lettre de liaison à la sortie. Afin de mener ce travail, des professionnels sont recherchés pour la constitution d’un groupe de travail, ceux-ci seront membre du groupe à titre personnel.

Période de travail

Le groupe de travail se réunira dans les locaux de la Haute Autorité de Santé sur sa convocation. Le nombre de réunions de travail est initialement fixé à 2, la première étant prévue le mardi 27 mars 2018, de 10h à 17h.

Compétences recherchées

La HAS recherche des professionnels exerçant dans des établissements de santé public ou privé (mono ou multi-activité de psychiatrie), intéressés à participer à ces travaux d’élaboration de nouveaux indicateurs :

Les candidats doivent faire part de leur intérêt pour le thème concerné et avoir une expérience dans les établissements de santé psychiatrique.

Un représentant de patients et d’usagers constitutif de ce groupe de travail est fortement souhaité.

Lire la suite sur le site de la Haute Autorité de Santé