Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Avis Conférence nationale de santé : "Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous"

Avis Conférence nationale de santé : "Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous"

le 9 mars 2018

La Conférence nationale de santé  (CNS), en partenariat avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées  (CNCPH) et le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale  (CNLE), les trois instances au cœur de la question des inégalités de santé, avec l’appui de la Commission nationale de débat public  (CNDP) et la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP ex-SGMAP), se sont engagées, en 2017, dans une démarche de débat "citoyen" pour adopter un avis commun en réponse à la question : "Les objets connectés et les applications numériques contribuent-ils à préserver et à améliorer la santé de tous et de la même façon pour tous ? ».

Ce processus s’est décliné en auditions, consultations de divers rapports et études ; en un sondage réalisé par l’IFOP ; en un atelier "citoyen"  1 en novembre et décembre 2017, regroupant 15 représentants de la "société civile" qui a abouti à l’adoption de l’avis "citoyen" du 11.12.17 : les objets connectés et les applications numériques contribuent-ils à préserver et améliorer la santé de tous et de la même façon pour tous ? ; en un dialogue "citoyen"  le 29.11.17 et en 2 matinées-débat les 06.07.17  et 08.02.18  ouvertes à un public diversifié.

Lire la suite sur le site du Ministère de la Santé