Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Interview : Denys Robiliard s'inquiète de l'augmentation des mesures d'isolement et de contention

Interview : Denys Robiliard s'inquiète de l'augmentation des mesures d'isolement et de contention

le 10 septembre 2015

[Libération] Le député socialiste du Loir-et-Cher a déposé un amendement pour encadrer les pratiques de contention en dernier recours dans les établissements psychiatriques. Il revient également sur la forte réduction du nombre de praticiens.

Denys Robiliard, député socialiste de Blois, avocat de formation, est un des meilleurs spécialistes de la psychiatrie en France. En 2013, il avait rédigé un rapport sur l’état des lieux de soins. Depuis, il se passionne pour ce sujet, continuant son tour de France des établissements psychiatriques.

Faut-il s’inquiéter de la montée en puissance des mesures d’isolement et de contention qui se multiplient ?

C’est un vrai souci, et de nombreux professionnels de santé soulignent que c’est un symptôme. Le problème est que cela reste mal documenté, et nous n’avons pas de données fiables et globales. Nous remarquons surtout des pratiques hétérogènes. Dans un même établissement, un service va pratiquer régulièrement des mesures de contention, et juste à côté, dans un autre service, très peu, voire pas du tout.

Source Libération