Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > L'Ordre des médecins rappelle l'impératif de mettre en oeuvre le décret d'application permettant de contrôler toutes les déclarations d'intéret

L'Ordre des médecins rappelle l'impératif de mettre en oeuvre le décret d'application permettant de contrôler toutes les déclarations d'intéret

le 7 avril 2016

L’Ordre des médecins rappelle l’impératif de mettre en œuvre le décret d’application permettant de contrôler toutes les déclarations d’intérêt. Seule cette application effective permettra de garantir une transparence pleine et entière des relations entre les médecins et l’industrie de la santé, au bénéfice de tous.

L’Ordre des médecins rappelle que la seule façon de prévenir tout risque de mise en cause de l'impartialité de l’expertise médicale est d’installer une vraie transparence. Il est pour cela impératif que le gouvernement mette en place le décret d’application permettant le contrôle des toutes les déclarations d’intérêt et rémunérations consenties, conformément à la loi.

Depuis 2010, l'Ordre des médecins a pris clairement position en faveur d'une transparence totale des relations entre les médecins et les industriels, garantie indispensable et condition préalable du climat de confiance entre patients, médecins et industrie pharmaceutique, au bénéfice de tous.

Pour ce faire, l'Ordre des médecins a alerté le gouvernement à plusieurs reprises sur la nécessité de publier le décret d’application permettant d’assurer le contrôle de toutes les déclarations de liens d’intérêt entre le corps médical et l’industrie de la santé.

L’Ordre des médecins estime que les suspicions actuelles de conflits d’intérêts de certains praticiens auraient pu être évitées si ses recommandations avaient été entendues.  

L’Ordre des médecins attend donc au plus vite du gouvernement la publication effective du décret d’application sur la transparence qui seul permettra de garantir à l’avenir la prévention des conflits d'intérêts en matière d'expertise médicale.

Source Conseil national de l'Ordre des médecins