Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Legifrance : Décret sur les droits et la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques en Unité pour malades difficiles (UMD)

Legifrance : Décret sur les droits et la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques en Unité pour malades difficiles (UMD)

le 7 février 2016

[Legifrance] Décret n° 2016-94 du 1er février 2016 portant application des dispositions de la loi du 27 septembre 2013 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge

Art. R. 3222-1.-Les unités pour malades difficiles accueillent des patients relevant de soins psychiatriques sans consentement sous la forme d'une hospitalisation complète en application des chapitres III et IV du titre Ier du livre II de la troisième partie du présent code ou de l'article 706-135 du code de procédure pénale et dont l'état de santé requiert la mise en œuvre, sur proposition médicale et dans un but thérapeutique, de protocoles de soins intensifs et de mesures de sécurité particulières.

« Art. R. 3222-2.-I.-Préalablement à l'admission d'un patient en unité pour malades difficiles, les psychiatres exerçant dans cette unité peuvent se rendre dans l'établissement de santé dans lequel le patient est hospitalisé pour l'examiner. (...)

« Art. R. 3222-3.-L'accompagnement du patient au cours de son transport est effectué à l'aller par le personnel de l'établissement ayant demandé l'admission en unité pour malades difficiles et au retour par le personnel de l'établissement accueillant le patient sortant d'unité pour malades difficiles.

« Art. R. 3222-4.-Dans chaque département d'implantation d'une unité pour malades difficiles, il est créé une commission du suivi médical, composée de quatre membres nommés par le directeur général de l'agence régionale de santé : (...)

Source Legifrance