Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Ministère des Solidarités et de la Santé : Discours d'Agnès Buzyn sur la psychiatrie, le 24 janvier 2019

Ministère des Solidarités et de la Santé : Discours d'Agnès Buzyn sur la psychiatrie, le 24 janvier 2019

le 28 janvier 2019

Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a affirmé lors du 17e congrès de l’Encéphale, prendre quatre engagements et dédier 100 millions d’euros supplémentaires à la psychiatrie.

"Mesdames et Messieurs,

Je tiens avant toute chose à vous adresser mes vœux les plus chaleureux pour cette année 2019.

Cette année s’annonce intense à bien des égards et je pense évidemment à ce grand moment démocratique que doit être le débat national et les suites qui en seront données.

Vous avez placé ce 17ème congrès de l’Encéphale sous le prisme de la confrontation de votre discipline, la psychiatrie, à l’épreuve du réel.

Nous faisons depuis quelques semaines l’épreuve du réel, mesurant dans des proportions que nous n’avions peut-être pas suffisamment anticipées, le malaise de la société tout entière. Ce malaise est grand et il faut l’entendre.

Les psychiatres n’ont pas découvert ce malaise en 2018. Pour tout vous dire, moi non plus, mais peut-être que les remèdes que nous avions commencé à administrer étaient sinon trop lents, à tout le moins trop tardifs.

C’est une approche soucieuse de l’expérience vécue des professionnels de santé et des patients que j’ai souhaité mettre en œuvre depuis maintenant 18 mois.

Dès juin 2018, le Ministère des solidarités et de la santé s’est ainsi engagé dans une feuille de route pour la santé mentale et la psychiatrie, en cohérence avec les objectifs de la stratégie nationale de santé, pour répondre aux défis de l’amélioration de l’accès aux soins et de l’accompagnement des personnes vivant avec un trouble psychique.

J’ai dit, dès ma prise de fonction, que la psychiatrie était le parent pauvre de notre système de santé. La lucidité n’étant pas une fin en soi, nous avons agi, avec méthode et détermination. [...]

Lire la suite du discours sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé