Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Rapport Azema : "Le drame des personnes handicapées mentales ou malades psychiques dans les hôpitaux psychiatriques entre 1941 et 1945"

Rapport Azema : "Le drame des personnes handicapées mentales ou malades psychiques dans les hôpitaux psychiatriques entre 1941 et 1945"

le 28 octobre 2015

Rapport de la Mission Azema, remis à Marisol Touraine, Ségolène Neuville et Jean-Marc Todeschini.

Je suis historien et je reprends à mon compte ce qu’a excellemment écrit Antoine Prost : « L’histoire ne doit pas se mettre au service de la mémoire ; elle doit certes accepter la demande de mémoire, mais pour la transformer en histoire. Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons d’abord un devoir d’histoire ». L’historien y parviendra en utilisant des méthodes appropriées fondées sur une analyse critique des sources sans se laisser enfermer dans une reconstruction du passé qui serait par trop prisonnière de règlement de comptes mémoriels.

J’avais naguère trouvé l’ouvrage d’Isabelle von Bueltzingsloewen "L’Hécatombe des fous" remarquable. Sa relecture m’a conforté dans l’idée que les recherches qu’elle avait menées étaient parfaitement fiables. Je continuerai donc de me référer à ses travaux, tout en prenant soin – est-il nécessaire de le préciser ? –, de lire les ouvrages de ceux qui attaquent ses conclusions et défendent la thèse de « l’extermination douce ». 

Jean-Pierre AZÉMA Historien et président du Comité scientifique  de la mission du 70 e  anniversaire de la seconde guerre mondiale

Téléchargez le rapport