Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées : "Ce n’est pas aux personnes handicapées de s’adapter systématiquement, mais à l’entreprise"

Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées : "Ce n’est pas aux personnes handicapées de s’adapter systématiquement, mais à l’entreprise"

le 23 novembre 2018

INTERVIEW. La secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel, défend ses mesures pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

Nommée en juin 2017, Sophie Cluzel est la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées auprès du Premier ministre Edouard Philippe. A l’occasion de notre dossier spécial « Emploi et Handicap », elle a répondu à nos questions…

Que fait l’Etat pour lutter contre le validisme ?

C’est un mot que je ne connais pas et qui, à mon sens, n’a pas lieu d’être. Arrêtons d’opposer les valides et les personnes handicapées. Ça ne fait que cristalliser les dysfonctionnements. Le souhait des personnes handicapées est d’avoir une vie la plus ordinaire possible. Nous devons penser en termes de conception universelle pour donner de la place à tout le monde sans opposer les intérêts des uns et des autres.

Concrètement, qu’entendez-vous par conception universelle ?

L’environnement de travail doit être inclusif. Par exemple, ce n’est pas aux personnes handicapées de s’adapter systématiquement, mais à l’entreprise. Quand un employeur réfléchit à organiser un open space, il pourrait, par exemple, penser à installer des cloisons amovibles qui serviraient le bien-être acoustique de tous ses collaborateurs, dont ses salariés autistes Asperger. Il faut s’appuyer sur les profils les plus variés pour servir tout le monde.

Lire la suite sur 20 minutes