Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Comment nous détectons l'anxiété chez les personnes autistes ?

Article : Comment nous détectons l'anxiété chez les personnes autistes ?

le 1 juin 2016

[Huffington-Post] Nous présentons ici la méthode et les premiers résultats obtenus dans le cadre du programme ANR  "Do Well B. " (Design Of WELL Being monitoring systems)

Pourquoi mesurer l'anxiété chez les personnes autistes ?

Les personnes autistes ont une intégration sensorielle différente des personnes "ordinaires": elles perçoivent, et ressentent les choses de manière particulière. Ainsi, des événements que nous jugerions totalement anodins peuvent devenir une source d'anxiété (néon qui grésille, bruit d'aspirateur) conduisant à une surcharge émotionnelle non visible de l'extérieur ; la personne autiste paraît calme et détendue, alors qu'elle ne l'est pas, ce qui peut engendrer des comportements problématiques (colère, agression) difficiles à anticiper. De plus, nombre de personnes autistes ont des difficultés à verbaliser ce qu'elles ressentent et ne parviennent pas à se soustraire spontanément à un environnement stressant.

Source HuffingtonPost