Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Les confessions intimes des frères Windsor sur leur santé mentale

Article : Les confessions intimes des frères Windsor sur leur santé mentale

le 4 mai 2017

[JIM] Les princes William et Harry sont activement engagés dans la lutte contre la stigmatisation des maladies mentales et en faveur d’une levée des tabous sur ces pathologies. Dans ce cadre, leur association, Head Together participe à la Campaign Against Living Miserably , opération spéciale lancée avant le marathon de Londres (qui aura lieu ce dimanche) et destinée mettre sur le devant de la scène les troubles psychologiques et psychiatriques. 

Cette campagne a vu de nombreuses personnalités de premier plan évoquer leurs propres difficultés. Les princes n’ont ainsi eux aussi pas hésité à se livrer.

Harry, le cadet, a ainsi évoqué dans une longue interview accordée Daily Telegraph l’impossible deuil de sa mère. Pendant de nombreuses années, le jeune homme, qui avait douze ans lors de la mort de Diana, a refusé de penser cet évènement. Vingt ans plus tard, il faisait face à la dépression et à ce qu’il décrit comme un véritable « chaos », notamment lié à son refus d’accepter la disparition brutale de sa mère. De son côté, le prince William a raconté combien il avait été surpris de constater la fréquence des suicides chez les jeunes hommes. Sa première mission en tant que membre de l’Ambulance aérienne de l’Est-Anglian a en effet été d’intervenir auprès d’un homme ayant tenté de mettre fin à ses jours. C’est alors qu’il a découvert à quel point ces passages à l’acte étaient nombreux. Cette prise de conscience a été le point de départ de son engagement en faveur de l’amélioration de la santé mentale et de la diffusion d’un message incitant à ne pas cacher ses difficultés émotionnelles.

Source JIM