Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Entretien : Souffrance des soignants : "Pour un médecin, avoir des états d’âme et en parler, c’est comme si on devenait incompétent"

Entretien : Souffrance des soignants : "Pour un médecin, avoir des états d’âme et en parler, c’est comme si on devenait incompétent"

le 1 avril 2019

La psychiatre, Michèle Maury, coauteure de l’essai "Les médecins aussi ont leurs maux à dire", publié ce jeudi, explique combien cette profession est concernée par les risques psychosociaux.

Pourquoi se préoccuper de sa propre santé alors qu’on a choisi de s’occuper de celle des autres ? Alors que les signaux d’alarme se sont multipliés ces dernières années sur le malaise des professionnels de santé, que le burn-out et les  suicides n’épargnent pas cette profession, un ouvrage, qui paraît ce jeudi, se penche sur les souffrances psychiques des soignants :  Les médecins ont aussi leurs maux à dire . Si les spécificités de ces métiers et les conditions d’exercice détériorées multiplient ces risques psychosociaux, dans certains CHU, des expériences ont été mises en place pour renouer le dialogue en chair et en os. Michèle Maury, psychiatre au CHU de Montpellier a ainsi lancé un groupe "Bien-être au travail". La coauteure de cet essai nous explique comment ce genre d’initiative locale, mais aussi une médiation qui est en train de se mettre en place au niveau national, peuvent aider nos soignants à prendre soin d’eux.

Lire l'interview sur 20 Minutes