Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Post de Blog : La souffrance silencieuse des proches d’une victime du burn-out

Post de Blog : La souffrance silencieuse des proches d’une victime du burn-out

le 12 janvier 2018

Tout processus de burn-out dévaste les relations. Un désastre pour la personne épuisée mais aussi pour ses proches. 

Que ce soit notre conjoint/e, un parent, notre enfant, un ami-e, vivre aux côtés d’une personne épuisée peut avoir des conséquences difficiles. Si vous faites partie de l’entourage d’une personne en burn-out, vous risquez d’entrer dans un processus d’usure du lien qui peut aller d’un simple déséquilibre au rejet. Parallèlement au traitement du burn-out, une démarche de réparation de la relation est souvent indispensable.

Le déséquilibre relationnel : on devient « aidant »

Votre proche est dans la « survie » d’une longue période de stress chronique. Il est inévitable pour lui/elle de se désinvestir petit à petit de sa vie privée, d’être moins disponible aux proches aimés sans le vouloir. La fatigue accumulée et les préoccupations constantes l’empêchent de plus en plus d’être disponible aux autres. De votre côté, vous avez tendance à soutenir votre proche et vous basculez dans le rôle d’aidant. Vous réalisez qu’il/elle dysfonctionne et n’est plus le/la même. La prise de conscience du problème vous fait chercher des solutions, vous avez besoin de comprendre ce qui lui arrive. Habituellement, l’entourage réalise plus vite la gravité de l’épuisement que la victime elle-même, sa difficulté à se rendre compte de son état fait partie du processus d’épuisement.

Lire la suite sur Le Temps - blogs