Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Post de Blog : Mon proche refuse les soins psychiatriques, que faire ?

Post de Blog : Mon proche refuse les soins psychiatriques, que faire ?

le 15 avril 2019

Sur les réseaux sociaux, l'incendie récent survenu dans le 16e arrondissement de Paris a relancé le débat sur les soins psychiatriques, et notamment ceux sans consentement. J'en profite pour rappeler que les personnes avec troubles mentaux sont rarement violentes, en tout cas envers les autres, et que par contre elles sont beaucoup plus susceptibles que le reste de la population de subir ou d'avoir subi des violences et des abus.

Et quand on sait qu'1 personne sur 4 dans le monde fera face à un problème de santé mentale dans sa vie, ça fait beaucoup de gens : si on était tou·tes des meurtrier·es en puissance, une contrariété et demain soir pfffuit, plus d'êtres humains sur Terre !

Je sais aussi qu'il est fréquent que les familles de personnes en difficulté psychologique se demandent quoi faire si jamais leur proche avait un jour besoin de soins, mais était incapable de le reconnaître ou refusait toute aide en bloc. Que fait-on quand son enfant adulte, victime d'une addiction ou de graves pensées suicidaires par exemple, refuse d'être soigné·e, interrompt brusquement son traitement ou son suivi thérapeutique, ou reste persuadé·e qu'il ou elle doit absolument mourir ? Et quand il s'agit d'un·e membre de sa famille éloignée ? Ou d'un·e ami·e ?

Cet article ne vous donnera pas la solution d'un coup de baguette magique, mais vous y trouverez des ressources et des stratégies qui pourront vous être utiles à vous et à vos proches en souffrance.

Ceci est valable pour une situation en France. D'autres articles suivront sur le même sujet dans d'autres pays, c'est promis !

 

Lire la suite sur Insane