Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Ados, alcool, cannabis et tabac…faire face aux addictions

Témoignage : Ados, alcool, cannabis et tabac…faire face aux addictions

le 3 mars 2016

[Blog e-zabel] Je n’ai jamais fumé. Je ne sais pas pourquoi. Ado, j’ai dû vivre dans une bulle. Je ne vois pas comment j’ai pu passer à travers les mailles du filet. Quoi que, j’ai quelques doutes. J’étais cette « petite fille en soquettes » un peu trop sage, pas très à la mode, dans les jupes de sa mère, mais qu’on aimait bien tout de même parce qu’elle faisait du sport, qu’elle courrait vite au cross du collège et puis qu’elle était très gentille. Cela devait être marqué sur mon front : « ne rien lui proposer ». Du coup, je n’ai même pas eu besoin de chercher des excuses.

Je regardais de loin le « coin fumeurs » où partait une de mes super copines, que j’admirai alors pour sa décontraction et la facilité qu’elle avait à se faire des amis cool. Et puis, j’étais cette « petite fille », mine de rien, entourée d’amies bienveillantes ou elles aussi pas assez cool pour ces groupes-là.

Tant mieux avec le recul.

Pour l’alcool, idem. J’organisais pourtant régulièrement des « boums  » (bonjour le coup de vieux là) dans le garage de mes parents. L’alcool n’était pas autorisé et tout le monde respectait la règle. Si, je vous assure. Fous non ? De ce côté là, j’arrivais clairement à dire non. J’ai toujours adoré danser et c’était ça mon moyen de m’éclater en soirée. « Si je bois, je ris 5 minutes comme une débile puis je tombe de sommeil dans un coin. YOUHOU super ambiance. »

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça aujourd’hui ?

Parce que début décembre, j’ai fait une rencontre extraordinaire (dans son sens littéral). Je me suis rendu à l’un des centres Consultation Jeunes Consommateurs (CJC) de la région parisienne, celui de Boulogne plus précisément. Accueillie adorablement notamment par deux psychologues Jean-Pierre Couteron (également président de la Fédération Addiction) et Aude Stehelin, j’ai passé deux grosses heures à … m’en prendre plein la tronche.

Mais en toute bienveillance là aussi. AH AH AH AH

Plus sérieusement, en recevant cette invitation, j’ai tout de suite su qu’il fallait y aller. Mes enfants grandissent, les nouveaux enjeux et problèmes se dessinent désormais clairement. Encore une fois, je risque d’avoir besoin d’aide, j’ai envie de me préparer au mieux, envie de partager avec vous, aussi. On a déjà abordé ces derniers temps des sujets bien différents de ceux que je m’amusais à tourner en dérision il y a encore quelques mois… de blog de maman de petits, je deviens blog de maman de préados… et les thématiques traitées ici suivent mon quotidien. Et si j’ai bien lu tous vos commentaires sur mes billets consacrés au harcèlement  (Te laisse pas Faire ), à la prise d’autonomie … vous avez pour la plupart les mêmes problématiques à la maison.

Je vais donc essayer de vous faire passer le plus d’infos possible dans ce billet « récap » de ma visite au CJC. Notez qu’il m’a fallu des semaines pour digérer le truc hein. J’espère que cela servira à quelque chose d’avoir attendu autant. Tant qu’à faire.

Source Blog e-zabel