Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : "Attendre et espérer", le jour où j’ai rencontré Adama

Témoignage : "Attendre et espérer", le jour où j’ai rencontré Adama

le 26 octobre 2018

Dans un centre pour demandeurs d’asile dans la campagne bavaroise, Adama Touré – nom fictif – attend des nouvelles de la procédure qu’il a entamée afin d’obtenir le statut de réfugié.

Il attend surtout de pouvoir « passer à autre chose, reprendre la vie un peu ». Depuis bientôt deux ans, il attend. Non, « tout ça a commencé il y a bien plus longtemps, bien trop longtemps », me rappelle-t-il au téléphone la dernière fois que j’ai de ses nouvelles, en novembre 2017.

Tout au long de leurs parcours, les personnes migrantes sont soumises à différentes formes d’attente au cours desquelles elles apprennent que leur temps est jugé sans valeur. À travers cette dépréciation de leur temps, c’est le mépris  pour la valeur sociale des personnes migrantes qui devient manifeste.

Lire la suite sur The Conversation