Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : “Comment le baclofène m'a rendue folle” par Alix de Saint-André

Témoignage : “Comment le baclofène m'a rendue folle” par Alix de Saint-André

le 18 avril 2016

[L'Obs] En 2008, l'auteur d'“En avant, route !” a testé le baclofène pour arrêter de fumer. Elle raconte dans un livre sa psychose médicamenteuse.

L'étrange affaire débute l'hiver 2008 sur un bord de la Loire en crue du côté de Saumur, dans la maison où Alix de Saint-André a toujours séjourné pour écrire. Dans sa «chambre verte» , elle commence le récit de son voyage à Compostelle.

Ce sera en 2010 un succès, mais, pour l'instant, il y a ces deux chats qui se querellent chaque jour dans la pièce. Zazie, adoptée par Alix quatre ans plus tôt, et Garfield, en pension provisoire, un peu trop conquérant. La rivalité féline l'inquiète. Et si Zazie était chassée par son hôte? Cette semaine-là, des hallucinations lui viennent, et des idées baroques. Elle parle à des gens qu'elle est seule à voir, brûle des cigarettes comme on le ferait de cierges. «Dire que tout cela a été déclenché par cette histoire de chat…»,  croit-elle savoir alors. Ainsi commence le mystère de la chambre verte.

Source L'Obs