Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Elles partagent leur souffrance après un suicide

Témoignage : Elles partagent leur souffrance après un suicide

le 17 décembre 2018

Une fois par mois, à La Roche-sur-Yon, des personnes endeuillées après le suicide d’un proche se retrouvent dans un groupe de parole animé par Familles rurales. 

Entre incompréhension, culpabilité, dépression, le chemin est long pour retrouver le goût de vivre. Échanges et soutien du groupe peuvent aider à garder la tête hors de l’eau. Famille rurales a aussi créer un site, vivrelabsence.fr pour accompagner toutes les personnes endeuillées.

« J’ai perdu mon papa le 18 décembre 2017, il s’est pendu. » Gorge nouée, regard baissé, Marylou, 26 ans, entame le tour de table du groupe de parole de personnes endeuillées après un suicide. Il se réunit une fois par mois, à La Roche-sur-Yon. Marylou et Patricia, sa maman, habitent près de Loudun, dans la Vienne, et elles font deux bonnes heures de route pour venir y participer. « C’est moi qui ai trouvé Jean-Jacques, mon mari. Mon fils a essayé de le ranimer  » , poursuit Patricia, 54 ans. Silence : « Pour tenir, il y a les médicaments, le psychologue, mais c’est très dur. On ne sait pas comment on survit. Je continue pour mes enfants. »

Lire la suite sur Ouest France