Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Etre maigre, c'était ma seule valeur

Témoignage : Etre maigre, c'était ma seule valeur

le 8 janvier 2016

[Le Parisien] Dans un livre paru hier, la jeune femme raconte comment son métier de « cintre » l'a conduite à l'anorexie et à une tentative de suicide. Elle veut faire interdire la taille 32-34.

Victoire a troqué les talons de 18 cm avec lesquels elle arpentait les podiums pour des baskets plus inoffensives. Ces talons vertigineux l'ont conduite à une tentative de suicide. C'était il y a cinq ans, elle faisait alors partie du top 20 des mannequins les plus demandés. Une phrase a suffi pour enclencher ce processus mortifère que les médecins appellent l'anorexie mentale : « pour les défilés, il faut entrer dans du 32-34. Ok ? » Ok, elle obtiendra ce précieux sésame, imposé par l'agence Elite, au cours d'une descente aux enfers résumée dans le titre de son livre paru hier, « Jamais assez maigre »*.
A l'apogée de son trouble alimentaire, la jeune femme âgée aujourd'hui de 23 ans, pesait 47 kg pour 1,78 m. Elle en pèse désormais 64 mais ne se dit pas pour autant totalement tirée d'affaire. Ce journal d'un top-modèle est une sorte de « J'accuse » version strass et paillettes où le monde de la mode, et celui de la haute couture en particulier, est désigné comme le grand responsable de ces cortèges « de corps malades » mitraillés par les photographes lors des Fashion Weeks.

Source Le Parisien