Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : "J’ai testé la psychothérapie à distance"

Témoignage : "J’ai testé la psychothérapie à distance"

le 10 décembre 2018

C'est quelque chose de récréatif et relève presque du jeu de rôle, puisqu’elle offre la possibilité d’extérioriser ses démons à visage couvert.

endant un peu plus d’un an j’ai été suivie par un psychiatre pour des troubles anxieux et une dépression sévère, qu’il m’a lui-même diagnostiqués. Choisi à la volée sur Doctolib en raison de sa proximité géographique avec mon appartement, notre relation fut un échec. Peu à l’écoute et prompt au jugement, je suis parti dès que j’ai pu. D’une nature introvertie, j’avais eu du mal à établir un dialogue avec lui. Après avoir eu une ébauche de psychanalyse dans le cadre glauque de sa minuscule salle de consultation, l’idée même de me retrouver face à un nouveau psy relevait de la torture.

Pour mettre un peu de distance entre mon futur sondeur et moi, j’ai donc pensé à la thérapie à distance, une technique très répandue aux Etats-Unis. Tarifs abordables, virtualité, confidentialité et accessibilité sont les raisons pour lesquelles des milliers de gens se tournent de plus en plus vers des sites comme TalkSpace  (500 000 utilisateurs dans le monde) et BetterHelp  (150 000 au Royaume-Unis) pour recevoir de l’aide.

Lire la suite sur Vice