Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : La phrase qui tue

Témoignage : La phrase qui tue

le 3 février 2015

[Entre les deux oreilles] Il y a 20 ans, pratiquement jour pour jour, je vivais mon premier épisode de dépression majeure. Pourtant, rien ne laissait présager qu’à l’époque, à l’orée de la vingtaine,  j’allais vivre la plus difficile épreuve de mon existence.

J’ai vécu une jeunesse que l’on peut considérer de « normale », sans drame particulier. Je n’ai jamais été victime d’abus, d’harcèlement ou d’intimidation de quelque sorte. Somme toute, j’étais un garçon tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Anxieux, certes. Prompt à des variations d’humeurs occasionnelles, sans plus.

En vérité, la maladie mentale est apparue sournoisement dans ma vie. D’ailleurs, le souvenir de notre rencontre est encore frais en ma mémoire. J’étais assoupi, sur le point de tomber dans un sommeil profond, lorsque mon cœur s’est soudainement mis à battre la chamade sans avertissement. Je me rappelle m’être levé brusquement du lit, la respiration haletante. Je me souviens de mes mains engourdies, le poids d’une enclume sur ma poitrine et de cette inconfortable sensation de vertige.

Source Entre les deux oreilles