Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Le silence

Témoignage : Le silence

le 9 mars 2016

[Le Journal de Montréal] Depuis quelques semaines, j’ai pris mes distances des médias, traditionnels et sociaux. Besoin de me taire, besoin de faire taire le bruit ambiant. Se réfugier dans le silence constitue l’un des grands luxes de notre époque. Peut-être en a-t-il toujours été de même? Peu importe, au fond.

Je suis dépressif chronique. À certains moments de ma vie, je ressens une fragilité intérieure. Il m’est un peu difficile de le verbaliser. Qui aura connu cet état dans sa vie comprendra. Pour les autres, j’ai l’habitude de comparer cela à la peur de glisser sur un escalier glacé. Ce vif moment où tout notre être est sollicité pour sauver nos fesses d’une chute malencontreuse et où on mobilise l’entièreté de notre concentration à agripper la rampe d’escalier pour l’éviter. Il ne s’agit pas d’une réflexion rationnelle, réfléchie, mais bien d’un réflexe de «survie». Ma rampe d’escalier mentale lorsque je sens le sol se dérober sous mes pieds, c’est le silence – un mécanisme de défense plus socialement acceptable que de se rouler en boule sous les couvertures.

Source Le Journal de Montréal