Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Les autres ne peuvent pas soupçonner ma face cachée

Témoignage : Les autres ne peuvent pas soupçonner ma face cachée

le 23 juin 2015

[L'Express] Lise Huret, co-fondatrice du site Tendances de Mode, a souffert d'anorexie avant d'être diagnostiquée bipolaire en 2010. Aujourd'hui, à 32 ans et après plusieurs traitements, elle mesure le chemin parcouru dans sa quête d'apaisement.

J'ai vécu mon enfance dans une sorte de maison enchantée. Avec mes cinq soeurs et mon frère -je suis la quatrième-, nous formions une grande fratrie. Mon père était kiné, ma mère prof d'Histoire, puis elle s'est arrêtée de travailler pour nous élever. Nous vivions dans un petit village du Nord-Pas-de-Calais. J'étais une enfant pleine de vie et d'imagination. Nous étions très libres, un peu coupés du monde. Notre grand-père paternel vivait avec nous. Il dégageait une force tranquille qui m'apaisait. 

Quand il est décédé, à 92 ans, j'avais 11 ans. Du jour au lendemain, toutes les forces de la maison ont été chamboulées. Mon père est devenu le chef de famille, mais ça n'était pas la même chose. Au collège, ça se passait moyen. J'étais vue comme une enfant turbulente, dissipée. Je ne comprenais pas pourquoi il y avait des règles. Je ne travaillais pas. 

Source L'Express