Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Marie-Aude, 50 ans et bipolaire "ma vie a été compliquée"

Témoignage : Marie-Aude, 50 ans et bipolaire "ma vie a été compliquée"

le 6 avril 2016

[Europe 1] À l'occasion de la Journée nationale contre les troubles bipolaires, Europe 1 laisse la parole à une patiente stabilisée depuis six ans. 

Près de 1,3 million de personnes en France souffrent de troubles bipolaires, avance mercredi l'association Argos , à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre cette maladie. Anciennement appelée "psychose maniaco-dépressive", cette pathologie est reconnue par l'OMS comme une "maladie mentale", c’est-à-dire comme nécessitant un traitement, et potentiellement une hospitalisation. Elle se traduit par une alternance entre deux "phases", dites "ascendantes" et "descendantes", d'exaltation et de dépression. Et conduit, dans 25%, à une tentative de suicide.

"Le canapé et moi, on ne faisait qu'un". "Ma vie a été compliquée", reconnaît Marie-Aude aujourd'hui. Bipolaire depuis ses 25 ans, il lui a fallu attendre dix ans avant d'être diagnostiquée, après plusieurs hospitalisations. "Au départ,  j'ai eu d'abord des épisodes 'down', dépressif, à partir de 25 ans. J'étais au fond du gouffre. Tout était très sombre. Le canapé et moi on ne faisait qu'un. Cela a été jusqu'à des tentatives de suicide", raconte-t-elle au micro d'Europe 1.

Marie-Aude peut encore décrire avec précision son ressentie pendant les deux "phases", qui peuvent chacune durer plusieurs semaines, voire des mois, avec des moments de "répits", variables eux aussi,  entre les deux. Pendant la phase descendante, "on se dit qu'on ne sert à rien. On a une estime de soi très très basse. On se dit : 'une personne de plus ou de moins sur terre, ça ne change pas grand-chose'".

Source Europe 1