Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : "On nous prend pour de mauvais parents", par une mère d'enfants hyperactifs

Témoignage : "On nous prend pour de mauvais parents", par une mère d'enfants hyperactifs

le 20 février 2015

[DH.be] "On ne nous prend pas au sérieux." "On nous traite souvent comme de mauvais parents, incapables de gérer leurs enfants": Mme G, mère de deux fils atteints de troubles du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), raconte ses années de galère.

Beaucoup reste à faire, selon elle, "pour mieux sensibiliser le corps médical et les enseignants" face à ce trouble susceptible d'avoir de sérieuses répercussions sur la vie familiale et scolaire et qui pourrait, selon la Haute autorité de santé (HAS), toucher jusqu'à 5% des enfants scolarisés en France.

L'histoire de Mme G, qui a souhaité témoigner de manière anonyme, est représentative de ce que vivent nombre de parents confrontés à ce problème.

Né en 1998, Mathieu, son aîné, est un nourrisson plein de vie: "Il grimpait partout et finissait souvent aux urgences", se souvient-elle.

Les choses se gâtent dès la première année de maternelle. "La maîtresse trouvait qu'il ne tenait pas en place, qu'il n'écoutait pas et qu'il n'en faisait qu'à sa tête."

Source DH.be