Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > 10e colloque de l’AFRC : "Prévention, remédiation et insertion", le 21 septembre 2018 à Lille

10e colloque de l’AFRC : "Prévention, remédiation et insertion", le 21 septembre 2018 à Lille

le 23 août 2018

Le dixième colloque annuel de l’AFRC se tiendra à Lille, le 21 septembre 2018. Un temps fort annuel d’échange, de rencontre et d’enrichissement des pratiques pour les professionnels de la remédiation cognitive.

1ère session : Organisation des soins et remédiation cognitive
Présidents : Pierre Thomas, Marie-Cécile Bralet, Nicolas Franck
Réforme des soins de santé mentale en Belgique, Bernard Jacob (Bruxelles)
Programme CIRCUiTS, Caroline Cellard (Québec)

2èm session : Prévention du suicide et cognition
Présidents : Guillaume Vaiva, Claire Rascle et Edouard Leaune
Troubles cognitifs chez les suicidants, Amélie Porte (Lille) 
MACT : TCC pour les comportements suicidaires récidivants, Trang Ton (Clermont-de-l’Oise) 
E-santé mentale, Margot Morgiève (Paris), Déborah Sebbane (Lille)

ATELIER 1 - L’expérience du réseau régional de remédiation cognitive dans l’appui au développement des soins de proximité dans les Hauts de France, Sophie Delille, Agnès Lambrichts, Isabelle Vallemberg, Elise Guével, Christelle Bledel, Claire Antoine, Marc Chevrier, Michael Morgand, Lisbeth Merotte
« Un réseau de remédiation cognitive des Hauts-de France existe depuis 2014 à l’initiative des professionnels de santé formés au Diplôme Universitaire de Remédiation Cognitive et basé sur l’échange de pratiques. Il contribue à la diffusion de la philosophie du rétablissement dans la région et accompagne l’organisation des parcours de soins de réhabilitation psychosociale. Quatre équipes témoignent de leur expérience. »

ATELIER 2 - Comment faire évoluer les pratiques de soins avec les outils de la neuropsychologie ? Olivier Mazas, Marie-Cécile Deloche, Marina Pivette et Sylvain Pontzeele
Dans la dynamique de la philosophie du rétablissement l’approche neuropsychologique permet, à partir d’un diagnostic fonctionnel, d’identifier les forces et les faiblesses cognitives de la personne et de proposer des soins adaptés à ses besoins spécifiques. Comment cette discipline récente en psychiatrie contribue-t-elle à la démarche de soins, s’étayant sur l’engagement et les forces cognitives de la personne et permet-elle de repenser les groupes et interventions thérapeutiques ? Cet atelier propose une réflexion commune autour d’un partage de vos expériences de terrain.

ATELIER 3 - Repérer et évaluer les compétences et fragilités de la personne dans les troubles du développement, Caroline Demily, Sarah-Lise Fahrat, Thierry Lambert et Geraldine Kechid
Les troubles du neurodéveloppement sont un enjeu majeur à l’heure actuelle. Les troubles du spectre autistique, la déficience intellectuelle, les maladies rares à expression psychiatrique nécessitent de nouveaux savoirs diagnostiques, évaluatifs et thérapeutiques. Ces nouveaux savoirs font évoluer les acquis habituels de la psychiatrie et ouvrent la voie d’une santé mentale personnalisée. Cette approche va nécessairement aménager dans les années à venir la pratique des équipes médicales, paramédicales et éducatives.
Dans un premier temps, notre atelier propose une approche pratique portant sur les savoirs dans le cadre des troubles du neurodéveloppement sous forme de cas cliniques. Après avoir reprécisé le cadre nosographique actuel, nous nous attacherons à développer quelques exemples interactifs : du diagnostic à l’accompagnement personnalisé, notamment dans le champ des TSA. Pour cela, nous développerons le principe de l’évaluation des compétences et des fragilités de la personne. Dans un second temps de l’atelier, les résultats de l’étude CNSA portant l’évaluation des syndromes rares à composantes comportementales et ayant réuni des professionnels issus de la génétique, de la neuropsychologie et de la psychiatrie seront communiqués.

Programme et inscription sur le site de l'Association Francophone de Remédiation Cognitive (AFRC)