Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Article : De la prudence en matière d’utilisation des statistiques

Article : De la prudence en matière d’utilisation des statistiques

le 29 juillet 2015

[Blog J'ai du bon data] C'est en rencontrant un chercheur bordelais, Sébastien Guigner, qui critiquait l'utilisation d'un chiffre dans l'un de nos articles qu'est née l'idée de ce post de blog : le chiffre contesté était extrait d'un classement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui plaçait, en 2000, la France à la première place en terme de qualité de soins.

Il comparait la performance globale de 191 systèmes de santé en mettant en relation les "résultats" avec le niveau de dépenses. L'indicateur représentant le "degré d’atteinte des objectifs" était construit à partir de cinq indicateurs : l'état de santé et sa distribution, la capacité du système à répondre aux attentes des populations et sa distribution, et l'équité du financement.

Même si des institutions reconnues ont repris ce chiffre (ici  ou ici ), ce classement a en effet aussi été critiqué autant concernant les données utilisées que la méthode (en particulier dans cette étude publiée un an après ).

Si, pour l'OMS, ce rapport a visiblement servi d'outil marketing, ajoute Sébastien Guigner, les acteurs politiques l'ont eux utilisé comme arme politique. Par exemple, le gouvernement espagnol a ainsi mis en avant le bon classement de l'Espagne dans cette comparaison pour défendre le statu quo alors qu'il était confronté à cette époque à des manifestations d'ampleur contre les délais de soins.

Source Blog j'ai du bon data