Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Colloque, 19 novembre 2015, Fontenay le Fleury : Parentalité et filiations d'ici et d'ailleurs

Colloque, 19 novembre 2015, Fontenay le Fleury : Parentalité et filiations d'ici et d'ailleurs

le 31 juillet 2015

[Association C.A.S.S.I.O.P.E.E] Dans une société marquée par le virtuel, les réseaux sociaux et les autoroutes de l’information, l’évolution des modèles de parentalité et de leurs prises en charge demande une réflexion et une adaptation permanentes des dispositifs de soins et des institutions de santé. Les nouvelles formes de parentalité et de filiation sont caractérisées par la complexité et le métissage.

Devenir parent remet en mémoire et interroge la filiation, les appartenances mythiques, culturelles et fantasmatiques de toute mère et de tout père. Comment accueillir l’enfant et lui présenter le monde ? Comment l’humaniser, penser son altérité, sa souffrance ?

De même que le nom n’est pas une simple empreinte sur des papiers d’identité mais un véritable enjeu de l’être, un destin, une histoire avec ou sans histoire de la filiation. Depuis le Livre des morts de l’ancienne Egypte avec son « ton nom est ton destin », du Talmud en passant par le nom du père des chrétiens et le chapelet ambré des quatre-vingt-dix-neuf noms d’Allah des musulmans, tout nous rappelle que nous sommes les engeances de cette filiation, que les manières d’être parents, d’élever les enfants et de décoder le monde sont culturellement codées.

Les mutations socioculturelles interagissent avec l’histoire individuelle et familiale sur le double plan diachronique et synchronique et ce, de manière précoce et profonde.

L’émergence de la parentalité est un processus de maturation dans lequel il faut parfois être accompagné. L’objectif est de pouvoir habiter le rôle de parent dans sa plénitude, tout en tenant compte du rôle de la mère, du père, de la fratrie et du groupe social dans la naissance et le développement de la parentalité. Il s’agit de favoriser la filiation psychique dans l’évolution de l’individu et de son groupe d’appartenance.

Source Association C.A.S.S.I.O.P.E.E