Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Journée d'étude : La santé mentale aux intersections, le 15 mai 2018 à Saint-Denis

Journée d'étude : La santé mentale aux intersections, le 15 mai 2018 à Saint-Denis

le 27 avril 2018

Cette journée constitue l’aboutissement d’une réflexion engagée en 2017 au sein du groupe de travail « Santé mentale, psychiatrie et territoires » organisé par Profession Banlieue et animé par Michel Joubert, professeur émérite de sociologie à l’Université Paris VIII en partenariat avec Pilar Arcella-Giraux, médecin de santé publique à l’Agence régionale de santé Île-de-France, Stéphane Jung, coordinateur du Conseil local de santé mentale de Saint-Denis et Maria Melchior, épidémiologiste, directrice de recherche à l’Inserm (équipe Eres).

Si les questions de santé mentale, bien que renvoyant à un ensemble flou et hétérogène, interpellent de plus en plus d’acteurs, qu’ils interviennent dans le domaine de la psychiatrie, du social, de l’éducation et de bien d’autres secteurs (politique de la ville, sécurité, travail), qu’ils soient parents (Unafam), proches ou usagers (membres d’associations et de Groupes d’Entraide mutuelle), c’est qu’elles sont devenues des interrogations récurrentes de notre vie commune au sein de nos espaces communs. Elles ne peuvent plus simplement être renvoyées à un secteur spécialisé (la psychiatrie, qui s’en défend âprement) et bouleversent de ce fait les modalités habituelles de dénomination, de classification et de traitement. Les problématiques de la santé mentale constituent des ouvertures stimulantes pour aborder certaines questions complexes, comme la détresse des adolescents, la violence, la vie commune dans les quartiers de la politique de la ville ou les possibilités pour les personnes considérées comme « handicapés psychiques » de retrouver toute leur place dans la vie de la cité, elles ne relèvent pas d’une rhétorique ou de la magie, mais de croisements méthodiques entre les déterminants psycho-sociaux, anthropologiques, environnementaux, institutionnels, populationnels et contextuels.

Cette journée sera co-animée par Michel Joubert et La Boîte sans projet, association « d’éducation populaire pour faire évoluer les pratiques ».

Consulter le programme détaillé

Inscription