Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Angleterre : Nouvelles solutions pour améliorer les soins aux adultes atteints de troubles mentaux aigus

Angleterre : Nouvelles solutions pour améliorer les soins aux adultes atteints de troubles mentaux aigus

le 4 mai 2016

[Somapsy] Le point de départ de l’étude de la Commission Indépendante sur les soins psychiatriques aux patients adultes atteints de troubles mentaux du Royaume Uni s’appuie l’idée que ces patients devraient avoir le même accès rapide aux soins de qualité que les patients ayant des maladies physiques.

Le rapport estime que chaque mois, en Angleterre, près de 500 patients de santé mentale doivent se déplacer à plus de 50 km de leur domicile pour être admis à l’hôpital, en raison du faible nombre de lits disponibles pour les patients atteints de troubles mentaux aigus ou de l’insuffisance des services alternatifs dans leur région.

En mettant davantage l’accent sur les solutions que sur les problèmes, l’étude présente une série de recommandations avec des exemples réels concernant les moyens d’améliorer les processus d’hospitalisation et la qualité des services. Ces recommandations sont destinées tant à résoudre les problèmes qu’à promouvoir l’innovation et l’échange d’idées et de savoirs de façon transversale dans l’ensemble du système de santé anglais.

La structure du rapport reflète la nature systémique des problèmes liés aux soins des patients atteints de troubles mentaux aigus : il examine les soins fournis tant dans les hôpitaux que dans les parcours de soins, depuis les centres communautaires jusqu’aux centres psychiatriques ; il analyse la coordination et les obstacles du système de santé mentale ainsi que la qualité et la sécurité des services ; il décrit les principales difficultés liées à l’accès à des données fiables, pour des raisons opérationnelles ou de reddition de comptes ; et il identifie les problèmes financiers et de ressources humaines, ainsi que des problèmes concernant la sensibilisation et de leadership.

Pour accéder au rapport

Source Somapsy