Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Belgique : Les psychiatres envisagent des actions face à la réforme des soins de santé mentale

Belgique : Les psychiatres envisagent des actions face à la réforme des soins de santé mentale

le 15 décembre 2017

La réforme des soins de santé mentale provoque des remous chez les psychiatres belges, avertit mardi l’Association belge des syndicats médicaux (Absym).

Ils craignent une perte de revenus et se retrouvent englués dans une position juridique incertaine. Ils estiment également que la qualité des soins psychiatriques pourrait en pâtir et régresser. C’est pourquoi les psychiatres prévoient de se réunir le 18 décembre prochain afin de réfléchir à d’éventuelles actions.

Les réformes dans les soins de santé mentale résultent de l’article 107 de la loi sur les hôpitaux. «Cet article permet aux hôpitaux psychiatriques de geler des lits, en les mettant hors d’usage, et d’investir les moyens de fonctionnement et de personnel libérés dans des initiatives de soins innovantes, telles les équipes mobiles. Fermer des lits induit que les psychiatres pourront facturer moins d’honoraires de surveillance. À cela s’ajoute qu’ils vont perdre, outre les rétributions pour la concertation pluridisciplinaire, le rapport de prise en charge et celui de sortie, tous trois réglés par la nomenclature», dénonce l’Absym.

Lire la suite sur Sud Info