Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : La campagne "Faites-vous entendre" fera la promotion de la santé mentale positive

Canada : La campagne "Faites-vous entendre" fera la promotion de la santé mentale positive

le 7 décembre 2016

[GNB] La sixième campagne annuelle Faites-vous entendre se déroule du 28 novembre au 2 décembre.  « Notre gouvernement comprend l’importance de la santé mentale positive », a déclaré le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Nous sommes heureux d’appuyer la campagne Faites-vous entendre, qui offre une excellente occasion de mieux faire connaître les besoins de nos enfants et de nos jeunes en matière de santé mentale, et d’engager un dialogue au sujet de la santé mentale positive. »

La campagne est coordonnée par Connexions N.-B., l’Alliance Pro-jeunesse, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et Bell Aliant.

Dans le cadre de la campagne, des plans de leçons et des ressources sur la santé mentale seront présentés dans les écoles. Le point culminant de la campagne aura lieu à midi, le 2 décembre, alors que des élèves de la maternelle à la huitième seront invités à participer en faisant sonner des cloches pendant une minute. Ce geste collectif a pour but d’attirer l’attention sur l’importance de bien répondre aux besoins des enfants en matière de santé mentale et de faire en sorte que leur voix soit entendue.

« Bell Aliant est ravie d’appuyer à nouveau cette année la campagne Faites-vous entendre afin d’accroître la sensibilisation au sujet de la santé mentale des enfants et de l’appuyer », a affirmé le premier vice-président de Bell Aliant et vice-président de la région de l’Atlantique, Dan McKeen. « Nous sommes fiers de l’incidence de notre partenariat avec Connexions N.-B., l’Alliance Pro-jeunesse et le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance sur la santé mentale des communautés de partout au Nouveau-Brunswick au cours des six dernières années. »

« Dans le passé, on faisait sonner les cloches pour rassembler les gens », a dit la coordonnatrice du projet de Connexions N.-B. avec l’Alliance Pro-jeunesse, Cindy Miles. « Le but ultime de cette campagne est de rassembler les gens autour d’un enjeu et de participer à un geste collectif. Les jeunes personnes de la province ont besoin de savoir qu’elles ne sont pas seules et que c’est normal de demander de l’aide. Quand nous faisons preuve de collaboration et que nous appuyons les possibilités de tenir des conversations ouvertes au sujet de la santé mentale, nous commençons à rompre le silence et à surmonter le sentiment de honte qui empêche souvent les jeunes et leur famille de demander l’aide dont ils ont besoin. »

En septembre, le gouvernement a étendu le modèle de prestation des services intégrés pour la santé mentale, le traitement des dépendances, les services sociaux et les interventions à l'intention des enfants et des jeunes afin de l’offrir dans 146 écoles de la province. Le modèle, qui est offert à l’échelle communautaire, regroupe les services offerts par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, le ministère du Développement social, le ministère de la Santé ainsi que le ministère de la Justice et de la Sécurité publique. Les enfants et les jeunes ont accès au programme par l’intermédiaire de leur école ou d’un autre service communautaire.

Source GNB