Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : Lacunes dans les soins de santé mentale, selon le représentant de l’enfance

Canada : Lacunes dans les soins de santé mentale, selon le représentant de l’enfance

le 18 octobre 2017

Dans l'unique recommandation de son enquête sur le suicide d'un adolescent de 17 ans, le représentant de l'enfance de la Colombie-Britannique exhorte le gouvernement à élaborer un système de santé mentale axé sur les jeunes d'ici un an.

L'adolescent est connu sous le nom fictif de Joshua. « À de nombreux égards, Joshua était comme des milliers d’autres adolescents en Colombie-Britannique », dit en commençant le rapport publié mercredi après-midi par Bernard Richard.

Intitulé Pièces manquantes : l’histoire de Joshua , le rapport signale des lacunes dans les soins offerts aux enfants et aux jeunes. L'adolescent a été hospitalisé à deux reprises dans un pavillon psychiatrique réservé pour les adultes.

Le représentant déclare ne pas pouvoir conclure de manière concluante que de meilleurs services de soutien pour Joshua auraient empêché sa mort. Cependant, l’enquête affirme qu’un système complet de soins de santé mentale pour les jeunes aurait donné de meilleures chances à Joshua et mieux équipé sa famille pour l’aider.

Des lacunes de soutien remontant à l’enfance

Dès son enfance, Joshua a démontré des symptômes graves de maladie mentale. Selon le rapport, il avait seulement 2 ans lorsque sa mère a demandé de l’aide auprès du ministère du Développement des enfants et des familles parce que Joshua se frappait et se cognait la tête contre les murs.

La première tentative de suicide de Joshua est survenue à l’âge de 11 ans. Après une troisième tentative, en mars 2015, qui a nécessité son sauvetage d’une région forestière isolée, Joshua a été admis à l’hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique (BCCH), à Vancouver.

C'est à l'hôpital que Joshua s'est suicidé, le 31 juillet 2015, après y être demeuré pendant 122 jours.

Besoin d'un investissement

L’enquête s’est concentrée sur la vie de Joshua, de sa naissance jusqu’à sa mort, en se penchant particulièrement sur les trois dernières années. Au cours de l’enquête, 43 entrevues ont eu lieu avec les membres de sa famille ainsi qu’avec le personnel de la communauté, de l’hôpital et du gouvernement.

Source Radio Canada