Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : Les policiers de plus en plus sollicités pour la santé mentale

Canada : Les policiers de plus en plus sollicités pour la santé mentale

le 20 avril 2016

[L’œil Régional] Les policiers de la région doivent de plus en plus intervenir auprès de personnes aux prises avec un problème de santé mentale. L'an dernier, la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) a reçu 885 appels du genre. C'est en moyenne plus de deux appels par jour.

«On est face à un phénomène grandissant, mais qui est assez nouveau, en ce sens que ce n'est pas une réalité qui date de 30 ans », expose le capitaine Yanic Parent à la RIPRSL.

Depuis 2012, le nombre d'appels en matière de santé mentale est en croissance. Il a connu un bond de 34% en quatre ans à la RIPRSL.

Les policiers interviennent auprès de gens déprimés, suicidaires, dépressifs et agressifs. Et les cas sont aussi de plus en plus lourds et violents, observe le capitaine Parent.

Les policiers sont parfois confrontés à des personnes ayant un trouble psychologique qui ont mélangé drogues, médicaments et alcool, ce qui crée une situation d'agressivité.

Source L’œil Régional