Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : Plus d’enfances difficiles chez les militaires que les civils

Canada : Plus d’enfances difficiles chez les militaires que les civils

le 20 février 2015

[45enord] Lorsqu’ils étaient enfants, les soldats canadiens semblent avoir subi plus d’abus que les civils, y compris les châtiments corporels, et avoir davantage été témoins de violence familiale, semble démontrer des recherches sur l’incidence de la dépression et le suicide dans les Forces armées, rapporte le journaliste Murray Brewster.

C’est ce que révèle un résumé des résultats d’une étude du ministère de la Défense nationale qui n’a pas encore été publiée et qui a été récemment présenté aux professionnels de la santé mentale, rapporte le journaliste de la Presse Canadienne .

La recherche a été réalisée par le département de psychiatrie de l’Université du Manitoba et la Direction de la santé mentale des Forces armées canadiennes

Les résultats, bien que préliminaires, révèlent que 39 % des militaires ont été giflés ou ont reçu une fessée trois fois ou plus lorsqu’ils étaient enfants; la recherche comparable sur la population générale indique que seulement 22 % des civils ont vécu la même expérience dans l’enfance.

Source 45enord