Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Etats-Unis : Qui s'assure qu'une application de santé mentale est sûre ? Personne, selon les experts.

Etats-Unis : Qui s'assure qu'une application de santé mentale est sûre ? Personne, selon les experts.

le 12 février 2019

L'état actuel des applications de santé mentale ressemble un peu aux caricatures "Peanuts" qui montrent Lucy assise dans un petit stand: "Aide psychiatrique - 5 centimes".

"C'est la même chose avec les applications", déclare Steven Chan, un psychiatre qui travaille pour le comité de la santé mentale et de l'informatique de l'American Psychiatric Association. "Ce n'est pas réglementé.  On peut dire ce qu'on veut."

Des experts ont découvert que des applications affirmaient que le trouble bipolaire était contagieux ou que boire de l'alcool fort avant d'aller au lit était un bon moyen de faire face à un épisode maniaque.

En fait, les experts estiment à plus de 10 000 le nombre d'applications de santé mentale sur le marché, allant de nuisibles à utiles, de stigmatisantes à empouvoirante.

"Le potentiel de ces applications est énorme", déclare John Torous, directeur de la division de psychiatrie numérique du département de psychiatrie du Beth Israel Deaconess Medical Center et dirigeant actuel du groupe de travail de l’American Psychiatric Association sur l’évaluation des applications pour smartphone. "Mais ce n'est pas parce que le potentiel existe que nous pouvons prendre des raccourcis".

Lire la suite de l'atcile (en anglais) sur Deseret News