Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Guide sur la santé mentale dans les situations d’urgence humanitaire

Guide sur la santé mentale dans les situations d’urgence humanitaire

le 13 mai 2015

[OMS] Dans le monde, près de 80 millions de personnes subissent actuellement les conséquences de situations d’urgence humanitaire résultant de catastrophes naturelles et de conflits armés, comme en République centrafricaine, au Soudan du Sud, en République arabe syrienne, au Yémen et, plus récemment, au Népal. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 5 à 10% de ces personnes souffrent d’une affection mentale, comme la dépression, imputable à la situation d’urgence.

Les personnes souffrant de troubles mentaux ont rarement accès à du personnel soignant spécialisé formé pour évaluer et prendre en charge leurs affections. L’OMS et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont donc produit un guide, intitulé Mental health Gap Action Programme Humanitarian Intervention Guide (mhGAP HIG) », pour aider les agents de santé non spécialisés à mieux déterminer, évaluer et prendre en charge les besoins en santé mentale.

Ce nouveau document donne des recommandations pratiques pour la prise en charge en première intention des affections mentales, neurologiques ou liées à la consommation de substances psychoactives. Le contenu comporte des modules d’évaluation et de prise en charge d’affections comme le stress aigu, le deuil, les troubles dépressifs modérés à sévères, l’état de stress post-traumatique, l’épilepsie et l’usage nocif de l’alcool et des drogues.

Site OMS