Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Luxembourg : Les psychanalystes, bientôt en prison ?

Luxembourg : Les psychanalystes, bientôt en prison ?

le 9 mars 2015

[luxemburger Wort] La nouvelle loi sur les psychothérapeutes met-elle les psychanalystes à mal en les inscrivant dans une insécurité juridique et en marginalisant leurs pratiques? Jean-Claude Schotte, psychanalyste et président de la Société Psychanalityque du Luxembourg (SPL) dresse un état des lieux des plus pessimistes.

Qu'ils soient Freudiens, Lacaniens ou Jungiens, les psychanalystes luxembourgeois redoutent cette nouvelle loi car elle marginalise leur pratique et les met dans une insécurité juridique. Le projet de loi cadre de manière plus stricte l'exercice de la psychothérapie et prévoit des amendes allant jusqu'à 100.000 euros et des peines d'emprisonnement de six mois à un an.

"Avec cette nouvelle loi, nous ne remplissons plus les conditions de formation et nous sommes considérés comme exerçant illégalement la psychothérapie", poursuit le psychanalyste, "Il ne nous reste qu'à ôter nos plaques de nos portes si on ne veut pas avoir de problème".

Source Luxemburger Wort