Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Maroc : Psychologue recherche reconnaissance

Maroc : Psychologue recherche reconnaissance

le 5 juillet 2018

Le métier de psychologue souffre d’un vide juridique et d’une absence de cadre réglementaire, ouvrant ainsi la porte à des praticiens qui usurpent le titre, et encourageant les pratiques douteuses de charlatanisme.

«Si vous pensez que le psychologue est un médecin spécialiste qui traite les personnes souffrant de troubles psychiques à l’aide de médicaments psychotropes, cet article vous donne une idée plus ou moins claire et vous offre l’opportunité de percevoir que les images relatives au métier du psychologue qui circulent dans notre société sont déformées voire biaisées», explique Omar El Bouanani, psychologue du travail au CHU de Marrakech, dans un texte intitulé «Le psychologue au Maroc : ‘‘entre représentation sociale et métier déformé’’», diffusé sur Facebook  en janvier dernier.

Contacté par Yabiladi, le praticien s’épanche : «Il y a une énorme ambiguïté qui est liée à l’appréciation statutaire et réglementaire de l’exercice de cette profession au Maroc, qui n’est pas encore établie. Dans le secteur public ou semi-public, on ne bénéficie pas d’un statut de psychologue, seulement d’administrateur 2ème grade avec option  psychologue.»

Lire la suite sur le site Yabiladi