Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Maroc : Santé mentale, un long chemin à parcourir malgré les grandes réalisations

Maroc : Santé mentale, un long chemin à parcourir malgré les grandes réalisations

le 14 octobre 2015

[La vie éco] Le Maroc célèbre, à l'instar des autres pays du monde, le 10 octobre de chaque année la Journée mondiale de la santé mentale, l'occasion de dresser le bilan des réalisations accomplies pour mettre en place les moyens et les infrastructures nécessaires afin de relever le défi de répondre aux besoins nécessaires et urgents des personnes atteintes de maladies mentales.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), "le bien-être mental est une composante essentielle de la définition de la santé. Mais il reste à l'échelle mondiale un long chemin à parcourir pour lui donner toute sa place. Il convient d'inverser de nombreuses tendances fâcheuses - les services et les soins de santé mentale trop souvent négligés, les violations des droits humains ou la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes de troubles mentaux ou de handicaps psychosociaux".
D'après l'OMS, 400 millions de personnes sont atteintes de troubles mentaux ou neurologiques ou souffrent de problèmes psychosociaux, associés notamment à l'alcoolisme ou à la toxicomanie, précisant que la dépression constitue actuellement la cinquième cause de mortalité et de handicap dans le monde et devrait atteindre la deuxième place d'ici 2020.
Au Maroc, d'importants efforts ont été déployés par le ministère de la Santé pour ériger au rang de priorité la santé mentale à travers la construction de trois hôpitaux psychiatriques régionaux et atteindre ainsi le nombre de 3.400 lits au lieu de 2.453 lits existants actuellement.

Source La vie éco