Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Québec : Une nouvelle fondation pour aider plus de jeunes en détresse

Québec : Une nouvelle fondation pour aider plus de jeunes en détresse

le 24 février 2017

[Metro] Deux fondations québécoises ont décidé d’unir leurs forces et compétences pour venir en aide à près de 70 000 jeunes en détresse ou en voie de l’être par an.

«L’union fait la force, on sera beaucoup plus fort ensemble», explique le Dr Yves Lamontagne, qui a créé en 1980 la Fondation des maladies mentales. À l’aide d’interventions et d’activités de prévention réalisées dans près de 330 écoles secondaires du Québec dans le cadre du programme Solidaires pour la santé mentale , la fondation a déjà touché près d’un million de jeunes, dont 2000 qui ont confié leurs angoisses et stress avant d’être hospitalisés.

En décidant de s’associer avec Québec Jeunes, qui aide annuellement une trentaine d’organismes communautaires, ce spécialiste espère venir davantage en aide «à ces jeunes qui vivent dans une autre réalité que celle que j’ai connue». «Ils ont une pression épouvantable, ils doivent être les premiers partout, dans le sport, à l’école. C’est essoufflant et dangereux pour eux. En réunissant nos compétences, on sera plus efficaces», reprend-il.

Lancée mardi matin, cette nouvelle fondation, Jeunes en tête, prévoit aider financièrement des organismes intervenant dans le soutien aux plus démunis, dans la lutte au décrochage scolaire, aux dépendance et contre l’intimidation, et dans la promotion de la santé et du bien-être.

«Les jeunes sont nos leaders de demain»

Porte-parole de cette nouvelle institution, l’animateur Stéphane Bellavance veut tendre la main aux adolescents. «Il faut leur dire qu’une aide existe. S’ils ont un problème, ils peuvent en parler et cogner à des portes. Nous, on veut vraiment mettre en lumière ces portes-là», précise l’ancien présentateur de Méchant changement .

Une volonté appuyée par le président du conseil d’administration de Jeunes en tête, qui compte rejoindre près de 70 000 jeunes de 11 à 18 ans à travers le Québec chaque année. «Dans le monde actuel, il faut innover, agir différemment et en faire plus, explique Éric Bujold. Les jeunes sont notre priorité, ils seront nos leaders de demain. Ensemble, on pourra mieux résoudre leurs problèmes et ils auront un meilleur avenir.»

Pour 2017, Jeunes en tête prévoit de verser «un minimum» de 600 000$ à plus de 30 organismes communautaires répartis dans toute la province.

Source Metro